On July 11th, 1990 the Surêté du Québec SWAT team raided the peaceful barricade which the Mohawk community of Kanehsatà:ke had been maintaining to protect their burial grounds from a golf course expansion. In response, and to protect the people in Kanehsatà:ke from more police violence, the sister community of Kahnawà:ke blocked the Mercier Bridge completely. This began what is known as the “Oka Crisis or the 1990 Siege/Occupation of Kanehsatà:ke & Kahnawake.   An event that further revealed Canada’s true colonial and oppressive character in its treatment of Indigenous Peoples.

Many Indigenous Peoples across Canada, the USA, and around the world were inspired by the courage, resiliency and solidarity of the two Kanien’kehá:ka communities and their allies.  Are you part of #GenerationOka ?  We invite you to share your story of the #MohawkUprising

Français

Le 11 Juillet 1990, la Sûreté du Québec attaque la barricade pacifique, que la communauté mohawk de Kanehsatà:ke avait érigé, pour protéger leurs lieux de sépulture de la communauté, d’une expansion d’un terrain de golf.  En réponse, et dans le but de protéger les habitants de Kanehsatà:ke de la violence de la police, la communauté soeur de Kahnawake avait complètement bloqué le pont Mercier . Cela à débuté ce qui est aujourd’hui connu comme la “crise d’Oka” ou le Siège\Occupation de Kanehsatà:ke et Kahnawake de 1990. Un événement qui a révélé en outre le vrai caractère oppressif et colonial du Canada, dans son traitement des peuples autochtones.

Beaucoup de peuples autochtones à travers le Canada, les États-Unis et partout dans le monde ont été inspirés par le courage, la résilience et la solidarité des deux communautés Kanien’kéha:ka et de leurs alliés.

Faites-vous partie de #GénérationOka? Nous vous invitons à partager votre histoire de #RésistanceMohawk

Our Stories